Atouts nutritionnels des laits fermentés

Classé dans : Actualités | 0

Qu’est-ce qu’un lait fermenté?

C’est un lait ensemencé par divers ferments. 

Le yaourt est fermenté avec le Lactobacillus bulgaricus et le Streptococcus thermophilus, c’est ce que l’on appelle le « symbiose yaourt ». Le lait liquide fermenté (lait ribot, laban, elben, lben, kéfir) le sera via d’autres ferments comme le Lactococcus Lactis, le Bifidus ou encore le Streptococcus thermophilus.

Ce sont des aliments «vivants». L’ajout de ces bactéries va permettre d’abaisser le PH et provoquer la gélification. Cette réaction va donner au yaourt son goût acidulé et va développer aussi grâce au lactose des composés aromatiques.

Quels bénéfices pour la santé?

Les composés issus de la fermentation par les bactéries lactiques augmentent la concentration et la biodisponibilité de certains nutriments. Ils interagissent dans de nombreuses voies métaboliques de l’organisme et aussi directement sur notre microbiote intestinal. 

La conjugaison de ces différentes actions a de nombreux effets positifs sur l’organisme et permet notamment de:

  • Réguler le profil cardiovasculaire et certaines dyslipidémies en réduisant les triglycérides, mais aussi le cholestérol LDL. Il faut privilégier la consommation des yaourts et laits fermentés à faible teneur en matières grasses.
  • Contrôler le poids chez les personnes prédisposées à l’obésité, par différents processus biochimiques directement liés à la libération des peptides bioactifs issus de la fermentation et de la dégradation de certaines protéines spécifiques.
  • Diminuer le risque de diabète de type 2, en réduisant la réponse glycémique et en augmentant la réponse insulinémique grâce à certaines protéines du lait, mais aussi grâce à certains acides gras que l’on ne retrouve que dans les produits laitiers fermentés.
  • Contribuer à la diminution de l’hypertension artérielle. Cependant cette consommation n’est en aucun cas, à elle seule, suffisante pour réguler l’hypertension artérielle.
  • Réduire l’inflammation de bas grade notamment en présence d’une obésité.
  • Couvrir les besoins en protéines et calcium des intolérants au lactose.

Outre un intérêt clinique sur la régulation de nombreuses voies métaboliques et constantes biologiques, la consommation des laits fermentés est aussi un excellent moyen d’augmenter ses apports en protéines de qualité. Elle permet aussi d’augmenter ses apports en eau, en vitamine D et B, en calcium, en magnésium, en phosphore et en zinc.

Toutes ces interactions positives dans l’organisme, s’expriment dans le cadre d’un équilibre entre la matrice des aliments, leurs associations, et les quantités ingérées.

Votre diététicien(ne)-nutritionniste, saura vous conseiller sur vos apports afin d’optimiser ces « bénéfices-santé » selon votre pathologie et/ou votre traitement médicamenteux en adaptant selon votre profil les mesures hygieno-diététiques.